Boucle par le Col d’Arraillé (2583m)

Distance : ~26 km
Point Bas : Bain des Bois (1147m)
Point Haut : Col d’Arraillé (2583m)
D+ Cumulé : ~1500 m
Horaire : 4h-5h
Technicité : élevée
Précautions : attention aux avalanches en début de printemps et aux névés le reste du temps, de part et d’autre du col.

C’est une boucle parfaite que je vous propose ici, au sens où on monte par une vallée, on franchit un col, on descend par une autre vallée, et on retrouve la voiture. Avec en prime de magnifiques vues sur le Vignemale et une plongée sur le lac d’Estom.
En savoir plus

Le circuit de la Course des Refuges

Distance : 46 km
Point Bas : Cauterets (932m)
Point Haut : Col des Mulets (2591m). 4 cols au dessus de 2300m.
D+ Cumulé : ~2950 m
Horaire : prévoir 10h
Technicité : élevée
Précautions : pas vraiment de passage dangereux sauf, bien entendu, en présence de neige.

Un parcours mythique, très difficile de par les alternances de montées-descentes qui suivent la première montée relativement longue (Cauterets-Col d’Araillé). A noter la possibilité intéressante de « s’échapper », soit par la vallée de Gaube depuis les Oulettes, soit par la vallée du Marcadau depuis le refuge Wallon.

La course des refuges parcours irrégulièrement ce circuit, la dernière édition ayant eu lieu en 2010. Les infos sur race Cauterets .

Comme pour la Pique Longue, pas besoin de vous faire un récit puisque Pilou l’a très bien fait. Rendez-vous donc sur «La course des refuges au coeur du massif du vignemale« 

Cols d’Arratille et des Mulets

Distance : ? km
Point Bas : Pont d’Espagne (Parking du Puntas 1450m)
Point Haut : Col des Mulets (2591m)
D+ Cumulé : ~1200 m
Horaire : 3 à 4 h
Technicité : moyenne
Précautions : pas de précaution particulière, sauf celles liées à la montagne…

Un très beau parcours, finalement assez roulant, qui permet de passer en Espagne et au pied du seigneur des Pyrénées : le Vignemale.
J’ai choisi de le présenter dans ce sens, une bonne partie étant parcourue dans l’autre sens lors de la course des refuges (article à venir).

Du parking du Puntas (Pont d’Espagne), passer par le Pont d’Espagne puis le chalet du Clot. De là, plusieurs options, la plus sympa étant certainement de rester rive gauche et de prendre le chemin qui croise le téléski. Suivre ce chemin jusqu’au grand et magnifique plateau du Cayan que l’on peut, au choix, traverser en restant rive gauche, ou en changeant de rive par le pont du milieu du plateau. Quoi qu’il en soit, il faudra se retrouver rive droite au fond du plateau.
Suite à un petit raidillon qui se situe au fond à gauche du plateau, il est préférable de prendre le petit chemin de suite à droite au lieu de continuer sur la large piste de ski de fond.
Le chemin raide nous mène jusqu’à la Pourtère (un espèce de petit col) et s’ensuit une très agréable partie en faux plats qui se termine par une descente courte et raide vers le plateau et le pont d’Estalounquet.
Passer le pont et continuer le chemin. On traverse le plateau puis on s’élève assez rapidement.
Au moment où le chemin débouche à nouveau sur un plateau, on prend à gauche direction « Lac d’Arratille ».

trail, course, cauterets, arratille, mulets

Direction Lac d'Arratille

On traverse un petit pont et on suit l’agréable chemin, quoique parfois assez raide et
technique, qui nous mène au lac.

trail, course, cauterets, arratille, mulets

Le Lac d'Arratille

Le lac est contourné par la droite (rive gauche) et on suit un chemin évident qui s’élève rapidement et devient même assez raide dans la caillasse. On suit ce cheminement minéral jusqu’au col et hop, on passe en Espagne.

trail, course, cauterets, arratille, mulets

Vue du Col d'Arratille : l'Espagne, le col des Mulets et la Pique Longue du Vignemale (3298m)

Du col d’Arratille, un super single au milieu de la caillasse rouge nous mène au col des Mulets. Attention par jour de grande chaleur, çà peut cogner (on est en Espagne ;o)).

trail, course, cauterets, arratille, mulets

Le col d'Arratille depuis le col des Mulets

La descente qui suit le col des Mulets est un bonheur. On aura le choix entre suivre le chemin ou dévaler de longues pentes herbeuses, sous le regard de la face Nord du Vignemale, jusqu’au plateau des Oulettes et son refuge.
On restera rive gauche pour prendre le chemin évident qui nous mène au Lac de Gaube magnifique.
A la fin du lac, on prendra le pont permettant de passer rive droite et d’emprunter le chemin qui nous ramènera rapidement au point de départ.

Petit Vignemale (3032 m) depuis Cauterets

Distance : ~36 km
Point Bas : Cauterets (932m)
Point Haut : Petit Vignemale (3032m)
D+ Cumulé : ~2200 m
Horaire : 6 à 7 h (A-R depuis Cauterets)
Technicité : élevée
Précautions : le passage avant la Hourquette d’Ossoue peut s’avérer dangereux en cas de neige dure et le passage avant le Col de Labas est carrément dangereux. Même en l’absence de neige, il faut faire très attention. Lors de la montée finale (et de la descente qui s’ensuit), essayer de rester au centre de la face, sans s’approcher des bords, surtout en cas de neige dure.

Ce circuit est le circuit emprunté par la course du Petit Vignemale qui a lieu irrégulièrement, en alternance avec la Course des Refuges. Voir le site du Club Athlétique du Vignemale pour plus d’infos sur la course.

Ci-dessous un enregistrement Google Earth du parcours.

Le fichier kml est disponible.

trail, course, cauterets, petit, vignemale

Les faces Nord du Vignemale au printemps. Le Petit Vignemale est le sommet de gauche.

trail, course, cauterets, petit, vignemale

L’aiguille des Glaciers, la Chaussenque, et la Pique Longue (3298 m). Vue depuis le chemin du Centenaire, en montant vers la Hourquette d’Ossoue

trail, course, cauterets, petit, vignemale

Le refuge de Baysselance depuis la Hourquette d’Ossoue au printemps