Le tour de la Petite Fâche

Distance : 32 km
Point Bas : Pont d’Espagne (Parking du Puntas 1450m)
Point Haut : Col de Cambales (2708m)
D+ Cumulé : ~1900 m
Horaire : 5h-6h
Technicité : moyenne
Précautions : pas vraiment de passage dangereux sauf, bien entendu, en présence de neige. Attention, certains passages (sous le col de Cambales entre autres) sont raides et peuvent rester enneigés et/ou glacés très longtemps
Topo : Topo_tour_petite_fache
Tracé : penrunner

C’est un parcours superbe que nous vous proposons ici.
En savoir plus

Publicités

Monné ou Moun Né (2724 m)

Distance : ~15 km
Point Bas : Début du plateau de Cambasque (1250m)
Point Haut : Monné (2724m)
D+ Cumulé : ~1550 m
Horaire : 3h-4h
Technicité : moyenne
Précautions : être très attentif sur l’arête sommitale schisteuse! Eviter les jours de pluie et encore plus les périodes où le sommet est enneigé.

Un très beau sommet, avec l’un des plus beaux points de vue. La montée est bourrine, voire ennuyeuse dans la première partie. Très peu roulant dans l’ensemble.
A noter que l’on peut rajouter 300m de D+ supplémentaires en partant de Cauterets.

Pour un départ du cambasque, prendre la route du dit cambasque (direction Pont d’Espagne puis à droite après la sortie de Cauterets). Peu après le passage canadien (la grille au sol qui empêche les vaches de passer ;o), la route redescend et un chemin part sur la droite, presque en demi-tour. Prendre ce chemin et se garer 200 m plus loin, avant ou après le petit pont.

De là, on prende le large chemin vers la droite qui longe des granges et, peu après, on prend à gauche (panneau « Monné »). Le chemin est alors évident et offre de larges lacets au milieu des prés. Possibilité de monter « droit dans le pentu » pour se faire les cuisses…

Vers 1850, on passe assez à droite de la cabane du Cinquet et, à partir de 2300m environ, la pente se durcit et le sentier vous mène à une brêche vers 2700m.

De là, rejoindre le sommet, soit en suivant la crête, soit en suivant un petit sentier relativement marqué en contrebas de la crête, côté Nord. Le sommet est indiqué par un kairn.

La Grande Fâche (3005 m)

Distance : 25 km
Point Bas : Pont d’Espagne (Parking du Puntas 1450m)
Point Haut : Sommet de la Grande Fache (3005m)
D+ Cumulé : ~1600 m
Horaire : 5h-6h
Technicité : moyenne
Précautions : pas vraiment de passage dangereux sauf, bien entendu, en présence de neige. Attention tout de même à la montée finale, depuis le col, qui pourra en impressionner plus d’un.

Pas besoin de vous faire un récit puisque Pilou l’a très bien fait. Rendez-vous donc sur «La Vallée du Marcadau et la Grande Fache »

Cols d’Arratille et des Mulets

Distance : ? km
Point Bas : Pont d’Espagne (Parking du Puntas 1450m)
Point Haut : Col des Mulets (2591m)
D+ Cumulé : ~1200 m
Horaire : 3 à 4 h
Technicité : moyenne
Précautions : pas de précaution particulière, sauf celles liées à la montagne…

Un très beau parcours, finalement assez roulant, qui permet de passer en Espagne et au pied du seigneur des Pyrénées : le Vignemale.
J’ai choisi de le présenter dans ce sens, une bonne partie étant parcourue dans l’autre sens lors de la course des refuges (article à venir).

Du parking du Puntas (Pont d’Espagne), passer par le Pont d’Espagne puis le chalet du Clot. De là, plusieurs options, la plus sympa étant certainement de rester rive gauche et de prendre le chemin qui croise le téléski. Suivre ce chemin jusqu’au grand et magnifique plateau du Cayan que l’on peut, au choix, traverser en restant rive gauche, ou en changeant de rive par le pont du milieu du plateau. Quoi qu’il en soit, il faudra se retrouver rive droite au fond du plateau.
Suite à un petit raidillon qui se situe au fond à gauche du plateau, il est préférable de prendre le petit chemin de suite à droite au lieu de continuer sur la large piste de ski de fond.
Le chemin raide nous mène jusqu’à la Pourtère (un espèce de petit col) et s’ensuit une très agréable partie en faux plats qui se termine par une descente courte et raide vers le plateau et le pont d’Estalounquet.
Passer le pont et continuer le chemin. On traverse le plateau puis on s’élève assez rapidement.
Au moment où le chemin débouche à nouveau sur un plateau, on prend à gauche direction « Lac d’Arratille ».

trail, course, cauterets, arratille, mulets

Direction Lac d'Arratille

On traverse un petit pont et on suit l’agréable chemin, quoique parfois assez raide et
technique, qui nous mène au lac.

trail, course, cauterets, arratille, mulets

Le Lac d'Arratille

Le lac est contourné par la droite (rive gauche) et on suit un chemin évident qui s’élève rapidement et devient même assez raide dans la caillasse. On suit ce cheminement minéral jusqu’au col et hop, on passe en Espagne.

trail, course, cauterets, arratille, mulets

Vue du Col d'Arratille : l'Espagne, le col des Mulets et la Pique Longue du Vignemale (3298m)

Du col d’Arratille, un super single au milieu de la caillasse rouge nous mène au col des Mulets. Attention par jour de grande chaleur, çà peut cogner (on est en Espagne ;o)).

trail, course, cauterets, arratille, mulets

Le col d'Arratille depuis le col des Mulets

La descente qui suit le col des Mulets est un bonheur. On aura le choix entre suivre le chemin ou dévaler de longues pentes herbeuses, sous le regard de la face Nord du Vignemale, jusqu’au plateau des Oulettes et son refuge.
On restera rive gauche pour prendre le chemin évident qui nous mène au Lac de Gaube magnifique.
A la fin du lac, on prendra le pont permettant de passer rive droite et d’emprunter le chemin qui nous ramènera rapidement au point de départ.