Tour de la vallée de Cauterets

Distance : ~19 km
Point Bas : Pont du Mamelon Vert (860 m)
Point Haut : Pont du Cambasque (1277 m)
D+ Cumulé : ~1100 m
Horaire : 2h-3h
Technicité : faible à très élevée
Précautions : la dernière partie du parcours proposée peut être dangereuse en cas de mauvais temps ou de manque d’habitude (voir ci-dessous à partir du km 15.6). Pour le reste du parcours, quelques précautions sont à prendre en cas de risque d’avalanches ou de traversée d’avalanches déjà descendues.
Parcours Openrunner

Lorsque la neige est présente en altitude ou simplement si vous cherchez un circuit qui alterne montées-descentes et qui présente des échappatoires, en cas de météo défavorable par exemple, ce circuit est fait pour vous. En partant du centre ville, il fait le tour de la vallée en passant par des chemins vraiment sympas et quelques points de vue exceptionnels.

parcours_tour_cauterets

En savoir plus

Plateau du Cayan (1630 m)

Distance : 9 km
Point Bas : Pont d’Espagne (Parking du Puntas 1450m)
Point Haut : Plateau du Cayan (1630m)
D+ Cumulé : ~300 m
Horaire : 1h
Technicité : faible
Précautions : ne pas marcher sur les pistes de ski de fond.

Ce circuit est praticable quasiment toute l’année. Il emprunte principalement des pistes de raquettes à neige.
Il est très roulant pour le coin et se déroule dans un endroit vraiment beau. Il peut être rallongé, par exemple, en partant de Cauterets, ou en montant jusqu’au refuge Wallon, ou les deux ;o)
En savoir plus

Refuge Russel (1980m)

Distance : 23 km
Point Bas : Cauterets  (~932m)
Point Haut : Plateau du Lisey (1980m)
D+ Cumulé : ~1100 m
Horaire : 3h-4h
Technicité : faible
Précautions : rien de particulier

Le refuge Russel est un petit coin de paradis de la vallée de La Fruitière. Il permet, en été, d’échapper aux foules du chemin du lac d’Estom et de faire une séance dans laquelle se côtoient faux-plats et raidars.

cauterets,trail,courir,trails,course,russel,fruitière

En savoir plus

Chemin des Pères et Demontzey

Distance : 6 à 7 km en fonction du lieu de départ
Point Bas : Cauterets (932m)
Point Haut : Embranchement Fruitière-Lutour (1159m)
D+ Cumulé : ~250 m
Horaire : moins de 1 h
Technicité : faible
Précautions : attention lors des traversées des couloirs d’avalanches en hiver et au printemps, à la montée (chemin des pères), comme à la descente (Demonzey).

Un des rares circuits relativement plats dans le coin, à part une bonne montée vers le début. Permet de longer la vallée entre Cauterets et la magnifique cascade du Lutour, en montant rive droite et en descendant rive gauche. Praticable une grande partie de l’hiver en général. Peut se coupler avec une montée à la Fruitière ou à Estom.
En savoir plus

Plateau du Lisey (1604m)

Distance : 13 km (avec l’aller-retour au Turon des Oules)
Point Bas : Cauterets  (~932m)
Point Haut : Plateau du Lisey (1604m)
D+ Cumulé : ~700 m
Horaire : 1h-2h
Technicité : faible
Précautions : rien de particulier

Pas facile dans la vallée de trouver un chemin qui monte régulièrement et permet de courir tout le long. C’est ce que je vous propose ici avec le plateau du Lisey au départ de Cauterets.
En savoir plus

Cabaliros (2334m)

Distance : ~18 km
Point Bas : Ferme Igau (1098m)
Point Haut : Cabaliros (2334m)
D+ Cumulé : ~1100 m
Horaire : 2h-3h
Technicité : faible
Précautions : pas de précaution particulière.

Au même titre que le Viscos, le Cabaliros offre un point de vue magnifique sur la chaîne, car situé un peu en retrait des sommets principaux. Le sommet est un peu gâché par les relais qui y sont installés. Personnellement, je préfère la croix du Viscos…
Son ascension est cependant plus facile techniquement.

Une course Cauterets-Cabaliros-Cauterets était organisée dans les années 80-90. Le record est détenu par Jean-Claude Carrère 1h46’10 » (1991).

Depuis le centre de Cauterets, se rendre à la ferme Igau. Pour se faire, repérer l’avenue du Mamelon Vert, qui part du magasin Sport 2000. Suivre cette avenue jusqu’à ce qu’elle descende brutalement. Au point haut (avant de descendre donc), prendre à gauche puis de nouveau à gauche la route d’Aoumède que l’on suivra logiquement (7 lacets) jusqu’au bout : le ferme Igau. Se garer.

Quitter la ferme Igau en prenant la piste plutôt au Sud (Panneau « Cabaliros 3h45 »). Le chemin carrossable fait un lacet sous un relai téléphonique et se termine par un petit parking où il est également possible de se garer.
Prendre alors le chemin qui fait un lacet vers la gauche et pénètre dans le bois.

De là, suivre le chemin évident tout en respectant les portails (bien refermer) et en suivant les panneaux « Cabaliros …h… ».
Par jour de forte chaleur, bien profiter de l’ombre de ce petit bois car, une fois sorti, on n’aura plus la moindre ombre jusqu’au sommet!
Après la sortie du bois, la traversée d’un ruisseau déclenche le début des hostilités : une forte montée plein prés (suivre ou non les lacets selon ses envies et ses capacités) jusqu’au col de Contente (2124m).
Du col, suivre le chemin qui longe la crête vers le Nord en passant notamment près d’une ancienne hôtellerie. Ce chemin nous mène directement au sommet.


Viscos (2141 m)

Distance : ? km
Point Bas : Cauterets (932m)
Point Haut : Viscos (2141m)
D+ Cumulé : ~1400 m
Horaire : 3 à 4 h (A-R depuis Cauterets)
Technicité : élevée
Précautions : attention, ne pas s’aventurer après le Col de Riou si le sol est enneigé.

Un très beau sommet pyramidal, un peu en retrait de la chaine, permettant d’avoir une vue magnifique!

Peut se faire au départ de Cauterets mais également des thermes de Pauze ou même de la Reine Hortense.

Au départ de Cauterets, pas mal de chemins mènent à la Reine Hortense. Du centre ville, on peut par exemple prendre le chemin en lacets qui démarre juste derrière les thermes de César et qui aboutit aux anciens thermes de Pauze d’où la vue sur le village est sympa.
De là, on prend la route vers la gauche, on passe devant la cabane verte de l’ONF et on continue tout droit. La partie goudronnée se termine mais on reste sur un chemin carrossable qui, en quelques lacets pas très agréables à courir, nous mène à l’hotellerie de la Reine Hortense. Continuer sur le même chemin puis suivre les panneaux indiquant « Col de Riou ». De magnifiques singles en sous-bois vous attendent ici avec quelques beaux lacets où il fait bon courir.
On débouche ensuite sur le cirque sous le Col de Riou et là, soit on suit les lacets, soit on monte droit dans le pentu jusqu’au col évident.
A partir du Col de Riou, prendre le single qui démarre derrière les ruines de l’auberge et qui est indiqué par des marques de peinture jaune. La première partie est vraiment magnifique et roulante, la seconde un peu technique. Prudence sur certains passages, la pente est parfois rude côté Cauterets ou Pays Toy.
La montée finale sur la pyramide demande parfois de poser les mains.

Ne pas oublier de prendre le temps d’admirer la belle vus sur la chaîne!

trail, course, cauterets, viscos

Vue sur Cauterets depuis le sommet du Viscos

trail, course, cauterets, viscos

La croix du sommet du Viscos

trail, course, cauterets, viscos

Depuis le col de Riou, suivre les marques jaunes