Jean-Dominique Calbera (Vainqueur Vignemale ’87)

Après l’interview de Hugh Symonds, vainqueur de l’édition 88, voici celle de Jean-Dominique Calbera, vainqueur de la première re-édition de 87 et participant des 3 éditions de 87, 88 et 91.

J-D Calbera lors de l'édition 1987

J-D Calbera lors de l’édition 1987

CauteretsTrail : Peux-tu te présenter en quelques mots?
Jean-Dominique : Je m’appelle Jean-Dominique CALBERA, j’ai 65 ans, j’habite à Bagnéres-de-Bigorre. J’ai travaillé dans les Finances Publiques en tant qu’inspecteur des impôts jusqu’en 2010, année au cours de laquelle j’ai pris ma retraite. J’ai toujours aimé le sport que j’avais un peu abandonné entre 20 et 30 ans. Quand j’y suis revenu dans les années 1980 je me suis mis à la course sur route et comme j’ai constaté que j’avais une bonne endurance je me suis lancé dans les longues distances sur route (marathon, 100 km, 24 heures, 48 heures, grands raids Paris-Dakar, Spartathlon) et aussi dans les courses de montagne.
CauteretsTrail : Toi qui a gagné la première re-édition de la course du Vignemale en 1987, 81 ans après J.M. Bordenave, quels souvenirs gardes-tu de cette journée?
Jean-Dominique : Ce n’était pas une course comme les autres que les cauterésiens organisaient en envoyant sur un glacier plus de 200 coureurs!
Je me souviens que tout le monde avait un peu peur : les organisateurs, Michel BARRERE en tête et les coureurs aussi. C’était beaucoup plus qu’une course c’était une aventure.
Le public ne s’y était pas trompé. J’ai rarement vu autant de monde à l’arrivée d’une course et surtout avec un tel enthousiasme. On renouait avec une course qui touchait à quelque chose de sacré pour les montagnards : le plus haut sommet des Pyrénées françaises. Il y avait une forte intensité émotionnelle. Les gens étaient inquiets dans le public et disaient: Dans quel état vont-ils revenir? Comment vont-ils pouvoir courir en baskets sur un glacier? Comment vont-t-ils pouvoir en short et petit maillot affronter les -6°C du sommet ?
CauteretsTrail : Qu’est-ce qui rend cette course si particulière selon toi?
Jean-Dominique : C’est qu’avant tout elle n’est pas nouvelle! Elle est intimement liée à l’histoire de Cauterets, aux guides de montagne, au pyrénéisme, à Russell.
Sa particularité c’est aussi de permettre aux coureurs de découvrir des paysages remarquables. De la cascade majestueuse du pont d’Espagne au miroir vert du Lac de Gaube, de la neige étincelante du glacier à l’éprouvant raidillon rocailleux de la Pique Longue, la course est grandiose. Le fait de pouvoir courir sur un glacier produit des sensations particulièrement agréables.
CauteretsTrail : Si je ne me trompe pas, tu as participé aux 3 éditions (87, 88, 91). As-tu ressenti des différences entres ces éditions? En particulier au niveau enneigement, glacier etc…
Jean-Dominique : Le niveau d’enneigement était différent sur les 3 éditions ce qui rend les comparaisons de temps très difficiles. Je me souviens qu’en 1988 et 1991 il y avait davantage de neige que pour la première édition ce qui avait pour conséquence de pouvoir descendre plus rapidement.
CauteretsTrail : Cette année, la course est relancée. Quels conseils pourrais-tu donner aux coureurs?
Jean-Dominique : De venir avec une bonne préparation qui permettra de passer une formidable journée de fête et non une journée de galère.
De partir très prudemment. La course est longue et c’est toujours plus agréable de pouvoir accélérer dans la deuxième partie du parcours que de devoir ralentir voire de s’arrêter.
De ne surtout pas oublier de boire même si l’on n’en ressent pas le besoin.
CauteretsTrail : As-tu continué la course à pieds depuis les années 90? Que fais-tu actuellement?
Jean-Dominique : Je continue de courir mais de moins en moins vite! L’an dernier j’ai dû parcourir 2000 kms essentiellement en montagne. Je fais beaucoup de vélo (12 000 Km l’an dernier avec 38 montées du Tourmalet et autant d’Aspin).
J’ai une retraite active avec une forte implication associative (pas dans le sport) qui ne me permet pas toujours de faire autant de sport que je voudrais!

4 réflexions au sujet de « Jean-Dominique Calbera (Vainqueur Vignemale ’87) »

  1. Ping : Jean-François March (vainqueur Vignemale ’91 et recordman) | Cauterets Trails

  2. Ping : Jean-François March (vainqueur Vignemale ’91 et recordman) | Cauterets Trails

  3. Ping : Jean-Marie Bordenave (Vainqueur 1904 et 1906) | Cauterets Trails

  4. Ping : Michel Rabat, vainqueur de l’édition 2013 | Cauterets Trails

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s