Pibeste (1349 m) depuis Agos

Distance : ~14 km
Point Bas : Agos (440m)
Point Haut : Pibeste (1349m)
D+ Cumulé : ~1000 m
Horaire : 2h-3h
Technicité : moyenne
Précautions : attention aux passages en balcons, surtout si il reste de la neige.

Malgré son altitude modeste, le Pibeste est un magnifique belvédère sur le Lavedan, les hauts massifs pyrénéens (Vignemale, Gavarnie…), et également, de l’autre coté, sur Lourdes et la plaine…

De plus, la double exposition des chemins qui y montent permet de le pratiquer quasiment toute l’année. L’hiver depuis Ouzous ou Agos (attention tout de même aux chemins en balcons depuis Agos s’il reste de la neige) et l’été depuis Ségus. A la mi-saison, choisir en fonction de la météo ;o)
Autrefois, un téléphérique permettait de monter au sommet. S’il est désormais fermé, la gare supérieure est encore relativement en état.

Chaque année, le Pibeste voit passer la course des Gypaètes, qui part de Lourdes, pour arriver à Argelès via le Pic du Jer, le Béout, et donc le Pibeste. Si la distance n’est pas imposante (26 km), l’enchainement des 3 sommets dont le dernier est le plus raide et long rend cette course véritablement casse-pattes…

Je vous propose ici un parcours à éviter lorsqu’il fait chaud (plein Sud). Il s’agit de monter depuis Agos par un superbe sentier alternant sous-bois et passages en balcon, et de descendre vers Ouzous via le plateau d’Ayzi.

En venant de Lourdes, direction Argelès. Sortir de la voie rapide à la sortie D921B en direction de Agos-Vidalos/Ayzac-Ost. Se garer à l’entrée du village d’Agos et prendre les escaliers de la photo ci-dessous

cauterets trails trail courir pibeste

Départ d’Agos

De là, c’est assez facile, il faut suivre les traces de peinture jaune. Le chemin, assez roulant au début et commun avec des pistes de VTT, devient vite assez raide mais très plaisant.

Vers 1100 m, on débouche sur « la Coste » qui permet d’entrevoir la gare supérieure de l’ancien téléphérique, et parfois des mouflons.

Il reste alors 250m de D+ qui vont se terminer dans un sous-bois magique suivi d’une ascension de la gare du téléphérique.

Là, prenez le temps de profiter des vues exceptionnelles sur la chaine. Si vous prenez le chemin au dessus de la gare, vous pourrez également, 2 minutes après, profiter  de belles vues sur Lourdes et la plaine.

Pour redescendre, je vous propose, depuis la gare du téléphérique, de suivre les panneaux « Ouzous » : superbe chemin en sous-bois, passage du plateau d’Ayzi, descente plein « champ » puis grands lacets vous permettront de rejoindre le village d’Ouzous. De là, continuer plutôt vers la gauche en suivant les panneaux triangulaires de VTT jusqu’à Agos.

Ci-dessous le tracé de la sortie. Sauf que je suis descendu côté Ségus jusqu’au parking, puis remonté. Bon, c’était pour préparer un peu les Gypaètes ;o) J’ai ausi fait un petit crohet inutile entre Ouzous et Agos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s